N’importe qui peut publier une fausse nouvelle: quelqu’un qu’on connaît, une célébrité, ou un parfait inconnu, et même quelqu’un dont on ne saura jamais le nom (parce que c’est la beauté d’internet : il permet de rester anonyme). Pourquoi font-ils cela ? Les personnes qui inventent des fausses nouvelles peuvent le faire pour une multitude de raisons :

  • par méchanceté, malveillance, jalousie ;
  • pour des raisons politiques ;
  • pour promouvoir une idéologie ;
  • pour nuire à un adversaire commercial ;
  • pour promouvoir des produits ;
  • mais surtout, parce que c’est payant !

Les fausses nouvelles, c’est payant !

Il faut comprendre que sur internet, une nouvelle populaire peut entraîner des revenus publicitaires. Autrement dit, plus il y a de clics sur une page, plus la publicité présente sur cette page est vue et par conséquent, plus elle rapporte des revenus aux administrateurs de la page.  Il n’est même pas nécessaire de cliquer sur la publicité: ceux qui paient pour placer une annonce sont bien contents que vous l’ayez seulement vue.

L’idée, pour ceux qui ne pensent qu’à ces éventuels revenus et ne se soucient pas de la vérité, c’est donc de créer un buzz sur la publication: il faut qu’elle suscite un maximum d’interactions (mentions J’aime, partages, commentaires) qui seront à leur tour vues par de nouvelles personnes qui visiteront la page. Certains sites de fausses nouvelles ont fait des milliers de dollars par mois en revenus publicitaires durant la campagne électorale américaine de 2016.

On pourrait penser que c’est sans conséquence pour nous, parce que cet argent ne sort pas directement de notre poche, mais c’est faux. Les impacts des fausses nouvelles sont variés et dépendent du type d’information qui y est véhiculé. C’est le sujet du prochain module.